Exposition

L’exposition « EUROPA, Oxalá » présente les travaux de vingt-et-un artistes européens des deuxième et troisième générations. Nés et élevés dans un contexte postcolonial, ils proposent une réflexion sur leur héritage, leur mémoire et leur identité.

Leurs parents et leurs grands-parents sont nés et ont vécu au Congo, en Angola, en Guinée, au Bénin, en Algérie, à Madagascar. Ils ont hérité non seulement des voix, des sons et des gestes, mais aussi des images et des souvenirs de leurs cultures d’origine.

Leurs productions artistiques alimentent une réflexion originale sur le racisme, la décolonisation des arts, le statut de la femme dans la société contemporaine, ou la déconstruction de la pensée coloniale.

La nature innovante et transnationale du travail de ces artistes de post-mémoire a profondément marqué le paysage artistique et culturel des deux dernières décennies, et la manière dont certains d’entre eux combinent les langues contemporaines et les processus traditionnels peut être considérée comme une contribution essentielle à l’Europe contemporaine.

 

Un avant-goût de l'exposition

Sammy Baloji. Sans titre. 2016-2020. Installation, douilles d’obus et plantes tropicales, dimensions variables, vue de l’exposition Notre monde brûle (Palais de Tokyo).
© Aurélien Mole

Sabrina Belouaar. Dada. 2018. Sculpture, moulage de mains en plâtre et ancienne ceinture en cuir, dimensions variables.
© ADAGP, Paris 2021

Márcio Carvalho. Falling Thrones. 2020. Statue : Roi Léopold II
Athlète : Patrice Lumumba, 2020. Encre micropigmentaire et acrylique sur papier.
© Márcio Carvalho

Aimé Mpane.Table de Fraternité. 2020. Installation-performance, mixte média.
© Aimé Mpane

Pauliana Valente Pimentel.
Série Afro Descendentes (série). 2020. Impression jet d’encre sur papier FineArt.
© Pauliana Valente Pimentel

33

Pedro A.H. Paixão. La Lupara. 2020. Crayons de couleur sur papier.
© Pedro A.H. Paixão